Un talus, un muret, une clôture, un délaissé ?

 Autant d’espaces  qui ne demandent qu’à accueillir une végétation pas compliquée qui saura tirer profit des situations les plus ingrates.

 Des plantes qui se ressèment toutes seules, qui grimpent où on leur demande,

qui pompent l’excès d’eau, poussent dans le gravier, supportent  la sècheresse.

V3

 Une seule règle : la bonne plante au bon endroit.

Pas besoin de modifier la nature des lieux ni d’apporter de la terre.

Observez : sol, exposition, concurrence, piétinement…

puis faites le bon choix, il y a des solutions pour toutes les situations.