La taille des arbres fruitiers permet d'augmenter leur production. Sachez quand et comment manier le coupe-branches, pour tailler en toute sérénité !

AAA-222x300

Quand sortir le coupe-branches de son étui ?

La période de repos hivernal est idéale pour la taille des fruitiers, surtout les arbres fruitiers à pépins (pommiers, poiriers). En revanche, les arbres fruitiers à noyaux (pruniers,  cerisiers) nécessitent une cicatrisation plus longue. Il est donc important d'entamer la taille dès septembre et de recouvrir les coupes d'un produit qui favorise la cicatrisation.

En hiver, donc, jardiniers débutants et confirmés se doivent d'enfiler gants et bonnets pour sortir leur coupe branches et soigner leurs arbres fruitiers à pépins. Car la croissance de leurs fruitiers dépend directement de leur bonne taille.

Comment utiliser son coupe-branches ?

Nous vous recommandons de couper après le troisième bourgeon. De cette manière, le bourgeon le plus proche du tronc ou de la branche maîtresse servira en cas de maladie, le deuxième fournira le fruit et le dernier développera une nouvelle branche. La nature fait bien les choses n'est-ce pas ?

Cela s'appelle la dominance apicale. Concrètement, c'est une technique qui consiste à laisser un bourgeon au sommet d'un petit arbre pour le faire grandir plus vite. Un arbre peut se comparer à un réseau de distribution d'eau mal construit. Si le robinet qui se trouve en ligne droite reste grand ouvert, toute la sève ira vers ce bourgeon et quelques miettes se répartiront entre les autres excroissances.

Cette pratique est aussi utilisée pour développer un réseau harmonieux sur les branches horizontales. Si celles-ci ne gardent pas un bourgeon en fin de branche, le réseau se développera trop vite. L'arbre sera alors fragilisé.

Pourquoi utiliser un coupe-branches télescopique ?

Il est commun d'entendre que le coupe-branches télescopique est inutile, car on ne taille plus les grands arbres. C'est en réalité un outil nécessaire ! Des branches trop nombreuses ne laisseront pas l'air et les rayons du soleil faire mûrir les fruits. Par ailleurs, la dominance apicale doit être contrôlée. En effet, elle favorise un passage rapide de la sève, qui nuit au développement des fruits.

Pour certaines branches, il suffira simplement de les courber pour ralentir le parcours de la sève. Tailler doit rester une action réfléchie. En effet, couper trop ras serait néfaste pour l'arbre.

Un petit conseil avant de terminer : pensez à passer votre coupe-branche télescopique à l'alcool entre vos différents arbres, cela évitera les éventuelles contaminations.

Pour tailler des arbres fruitiers en toute sérénité, l'idéal c'est le coupe-branches télescopique Fiskars

Coupe-branches télescopique L86

  • Système de lame franche idéal pour la taille des bois verts et tendres.
  • 5 crans d’ajustement des manches télescopiques.
  • Large diamètre de coupe : 50 mm.