Pour se réchauffer, rien de tel qu'un bon feu de cheminée en hiver ! Profitez-en pour récupérer les cendres, elles cachent bien des propriétés et seront d'une grande utilité au jardin.

 

Cendres, oui mais lesquelles ?

Les cendres de bois qui sont utilisées au jardin doivent être issues de bois non traité, exempt de peinture ou de vernis. Évitez d'une manière générale de brûler dans votre cheminée des matériaux comme l’aggloméré ou le contreplaqué qui contiennent souvent des colles et des solvants.

 

Comment prélever les cendres et les stocker ?

Attendez toujours que les cendres soient complètement refroidies pour les récupérer. Procurez-vous un grand bidon à large ouverture et tamisez vos cendres à l'intérieur pour ne recueillir qu'une fine poudre plus facilement assimilable par le sol. Si vous n'utilisez pas la cendre immédiatement conservez-la dans le bidon hermétiquement fermé à l'abri de l'humidité.

 

Comment utiliser la cendre de bois au jardin ?

Les cendres contiennent beaucoup de potasse et de calcium et constituent donc un amendement de choix pour toutes les plantes fruitières ou ornementales gourmandes. A l'aide d'une pelle, étalez la cendre sous la couronne des arbres fruitiers en hiver à raison de 70g/m², puis griffez le sol.

Au potager et au jardin d'ornement on préférera attendre le printemps pour incorporer la cendre au sol à l'aide d'une  bêche à bord droit. Vos tomates, melons et aubergines ne pousseront que mieux et vos plantes fleuries seront opulentes !

Attention, la cendre contient du calcium, son utilisation est donc à proscrire au pied des plantes de terre de bruyère.

Dans cet article, focus sur : la bêche à bord droit Fiskars.

Photo : C.Hochet-Rustica