Le chauffage au bois est à la mode car il offre un confort douillet pour un moindre coût tout en préservant l'environnement grâce aux foyers fermés type inserts, poêles ou chaudières à bois. Avec des outils de qualité, la coupe du bois devient presque ludique et permet de se défouler tout en réalisant un travail de qualité. Du débitage au stockage, voyons comment procéder.

Comment fendre le bois ?

Un arbre doit être abattu entre la fin de l'automne et de l'hiver, lorsque la sève redescend au niveau des racines. Une fois détaillé en bûches il est nécessaire de le fendre. Équipez-vous de vêtements de sécurité, de gants et de lunettes pour travailler sans vous blesser.

Avec sa poignée ergonomique et son manche incassable ultraléger en fibres un merlin facilite la coupe. Placez la bûche sur un support bien stable (un billot ou une souche) et donnez un coup franc de merlin pour l'éclater en deux. Nul besoin d'utiliser un coin, car contrairement à la hache, le merlin a une forme biseautée permettant d'éclater le bois directement.

Recommencez si nécessaire.

Comment détailler le bois de chauffage ?

Placez les moitiés obtenues sur le billot. Utilisez un merlin ou une hache pour fendre chaque moitié en ¼ de bûche. Donnez un coup sec et franc. En fonction des essences des arbres comptez environ deux ans de séchage. Du bois fraîchement abattu contient 50 % d'eau, l'idéal pour une cheminée ou un poêle est de 15 % environ.

Comment faire du petit bois d'allumage ?

Procédez de la même manière sur de plus petites sections avec une hache ou une hachette. Les morceaux obtenus feront du bois d'allumage idéal. Stockez ensuite votre bois par taille de coupe dans un abri isolé de la pluie et aéré pour qu'il puisse bien sécher. 

Dessins : Michel Loppé - Rustica

Pour fendre et couper le bois de chauffage, découvrez les haches, hachettes, merlins FISKARS.